‫الرئيسية‬ Actualités Des journalistes américains découvrent les atrocités dans les camps de Tindouf
8 مارس 2012

Des journalistes américains découvrent les atrocités dans les camps de Tindouf

Les conditions de vie atroces des réfugiés sahraouis dans les camps de Tindouf ne peuvent demeurer éternellement un mystère pour la communauté internationale. Deux journalistes américains, de retour d’un séjour de quatre jours des camps de réfugiés sahraouis, racontent avec grande stupéfaction la précarité et l’oppression, dont sont l’objet, les milliers de Sahraouis qui enfermés contre leur gré depuis plus de 36 ans en plein désert algérien dans les camps de Tindouf. Au terme de leur enquête sur le terrain, Edwin Mora, correspondant de la chaîne CNN au congrès américain et Doug Bandow, journaliste et analyste à l’institut américain CATO, spécialisé dans la politique étrangère, déplorent les conditions “extrêmement difficiles” dans lesquelles vivent les Sahraouis dans ces camps. Au cours de leur visite, la première dans les camps de Tindouf, les deux journalistes étaient tout le temps escortés par des miliciens armés du Polisario qui leur interdisaient l’accès à certaines zones « suspectes » ou d’entrer en contact avec les jeunes de la révolution sahraouie et les partisans de l’autonomie que prône le Maroc pour le règlement du conflit du Sahara Occidental.

Une fois de retour aux Etats-Unis, assure Edwin Mora « je vais, à travers mes articles, sensibiliser l’opinion américaine sur la question sahraouie pour que des actions soient menées en faveur de ce peuple courageux et hospitalier”.  
Les deux journalistes ont également promis de remettre aux responsables américains en liaison avec le dossier du Sahara, des copies de leur rapport détaillé dans lequel ils font porter à la direction du Front Polisario, toute la responsabilité des souffrances des réfugiés sahraouis dans les camps de Tindouf. Ils reprochent aussi aux dirigeants du Polisario leur mauvaise gestion des camps, leur implication présumée dans le détournement des aides humanitaires internationales, en plus de la connexion de certains cadres avec des réseaux du trafic de drogue, des armes et de l’immigration clandestine. Une chose est sûre, les deux journalistes américains n’ont pas quitté les camps de Tindouf bredouilles, ils en ont de quoi écrire tout un livre sur une population complètement isolée du monde.

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

‫شاهد أيضًا‬

من يقود البوليساريو ؟؟

منذ مدة تعيش جبهة البوليساريو ، على وقع تخبط غير مسبوق، انعكس على واقع الحياة اليومية بالم…