‫الرئيسية‬ Actualités Manifestations et meetings au Maroc et en Europe pour exiger la libération de Mustapha Salma
4 أكتوبر 2010

Manifestations et meetings au Maroc et en Europe pour exiger la libération de Mustapha Salma

Un mouvement de solidarité inédit qui ne laisse guère de choix aux autorités algériennes et à leurs protégés du Polisario que de libérer Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud. Il s’agit de l’élan de solidarité manifesté en faveur de la libération de Mustapha Salma, détenu dans les geôles du Polisario, depuis son arrestation le 21 septembre dernier à Mhiriz. Ce mouvement n’a pas cessé de prendre de l’ampleur tant au Maroc qu’au-delà des frontières nationales pour s’étendre notamment aux continents européen, africain et d’Amérique du Nord. Durant la journée de dimanche 3 octobre, plusieurs villes du Royaume, comme Rabat, Dakhla ou Zouj Beghal, une petite localité frontalière avec l’Algérie, ont été le théâtre de manifestations et de meetings. Les organisateurs de ces rassemblements avaient tous pour objet de dénoncer l’arrestation arbitraire de Mustapha Salma, qui a osé aller à contrecourant des thèses séparatistes du Polisario, en proclamant publiquement sa position en faveur du plan marocain d’autonomie pour le Sahara Occidental. La communauté marocaine établie à l’étranger, elle aussi s’est mobilisée à l’appel du corps associatif, pour dénoncer les conditions de détention de Mustapha Salma. A travers des manifestations et des meetings organisés particulièrement à Londres et devant l’ambassade d’Algérie à la Haye, aux Pays-Bas, les manifestants ont demandé plus de pression de la communauté internationale et des ONG de défense des droits de l’homme sur Alger et le Polisario, pour la libération immédiate de Mustapha Salma.

Mercredi 6 octobre, l’Association Marocaine des Tribus Sahraouies en France a appelé à un rassemblement devant le Parlement européen à Strasbourg. Les organisateurs comptent dénoncer l’enlèvement de Ould Sidi Mouloud, et sa détention dans un lieu tenu secret. L’affaire de Mustapha Salma n’a fait qu’amplifier la tension déjà tendue qui règne dans les camps de Tindouf. La tribu Reguibat, l’une des tribus les plus représentatives au sein de la population sahraouie à Lahmada. Si elle ne trouvent pas un dénouement rapide, elle risque même de compromettre sérieusement les efforts en cours des Nations Unies pour la reprise des négociations directes entre le Maroc et le Polisario, dont le prochain round était prévu pour ce lundi, mais il a été reporté au 20 octobre courant.

 

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

‫شاهد أيضًا‬

خطاب زعيم البوليساريو : جلسات تصوير مطولة تفشل في تقديم ابراهيم غالي بالصورة المطلوبة ، واللجوء لفبركة المشاهد لانقاذ الموقف

  استدعى حراس المعبد وحماته على عجل ” شيطانا” من خدامهم ، استدعوه عبر طقو…