‫الرئيسية‬ Actualités Tindouf : les souvenirs corrosifs d’un ancien du Polisario
22 ديسمبر 2014

Tindouf : les souvenirs corrosifs d’un ancien du Polisario

« Lorsqu’on parle du Polisario, je vois l’Algérie », c’est la phrase simple et éloquente prononcée par Abadila Semlali, un fin connaisseur des camps de Tindouf pour y avoir vécu depuis la fin des années 70, avant que ce natif de Dakhla ne décide de regagner sa terre natale en 1991.

En revisitant ses souvenirs des années noires passées dans les camps sous le contrôle implacable du Polisario et du DRS algérien, Abadila Semlali se rappelle qu’il « n’y avait jamais eu de situation stable dans les camps ». Régulièrement, le Polisario mène des campagnes de répression contre ses opposants. Le but est d’étouffer les voix des dissidents et, en même temps, de dissuader leurs sympathisants. Ainsi, des « soi-disant ennemis de la révolution sont mis au pilori et sont soit emprisonnés, soit exécutés ou portés disparus », précise cet ancien cadre du Polisario.

Le soulèvement de 1988, par exemple, a été un tournant. Le soulèvement inédit qui a été réprimé par l’armée algérienne, avait révélé pour la première fois l’ampleur de la défiance des sahraouis de Tindouf envers le Polisario. Le front séparatiste était désormais presque unanimement désigné comme un instrument utilisé par l’Algérie pour servir sa politique d’hégémonie dans la région.

Evoquant les récentes bravades du Polisario qui menace de recourir aux armes contre le Maroc, Abadila Semlali explique que le Polisario « n’a plus de crédibilité parmi les sahraouis » et que la jeunesse qui serait susceptible de porter les armes, a préféré fuir les camps à la recherche d’un avenir meilleur ailleurs.

Mais pour comprendre ces menaces, l’ancien membre du Polisario rappelle que « c’est l’Algérie qui abrite, oriente, entraîne et dirige réellement le Polisario ». En fait, les menaces proférées par Mohamed Abdelaziz ne sont que de la « propagande destinée à la communauté internationale. Mais surtout à l’opinion publique locale dans les camps pour essayer de taire les manifestants qui exigent son départ ».

 

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

‫شاهد أيضًا‬

جسد باسبانيا ، وأصبع بالمخيمات كيف راسل ابراهيم غالي الصحراويين ، وهنأ الرئيس الجزائري والموريتاني بالعيد.

خرجت رسائل تهنئة دون سابق إنذار ، محررة من منطقة بئر لحلو التي لم يعد لها وجود بمجرد إعلان…