‫الرئيسية‬ Actualités Tindouf : les sahraouis voient dans l’autonomie le moyen de mettre fin à leur calvaire
22 أبريل 2014

Tindouf : les sahraouis voient dans l’autonomie le moyen de mettre fin à leur calvaire

Dans les camps de Tindouf, les choses ne sont décidément plus comme avant. La population a surmonté la peur de la répression et défie ouvertement le Polisario et le DRS algérien. Car, après la levée des drapeaux marocains qui a enragé la direction du Polisario et les dirigeants algériens, des centaines de sahraouis ont adressé une lettre au secrétaire général de l’ONU exprimant leur soutien au plan d’autonomie au Sahara.
Dans cette lettre adressée secrètement à Ban Ki-moon, les  signataires assurent que la répression systématique des dissidents sahraouis par le Polisario rend indispensable une observation internationale permanente du respect des droits de l’Homme dans les camps de Tindouf. Des centaines de familles sahraouies des campements, qui ont visité les provinces du sud du Maroc dans le cadre des visites familiales organisées sous l’égide du HCR, sont unanimes à témoigner que leurs familles vivent dans la quiétude et la sérénité. Les allégations du Polisario et de l’Algérie sur de prétendues violations des droits humains dans les provinces sahariennes du Maroc sont dénuées de tout fondement, ajoute la lettre.

Le climat de sécurité et de stabilité, la liberté de circulation et d’expression, ainsi que tous les autres droits civiques sont une réalité quotidienne dont jouissent naturellement les sahraouis des provinces du sud du Maroc, au même titre que tous les autres citoyens marocains. C’est ce contraste flagrant qui pousse chaque jour les jeunes sahraouis à chercher à quitter par tous les moyens les camps de Tindouf pour rejoindre le Maroc.
Le conflit suscité artificiellement autour du Sahara est la conséquence d’une période révolue, dont les sahraouis des camps en payent le prix fort aujourd’hui. C’est  pourquoi ils voient dans le plan d’autonomie la solution idéale pour mettre fin à leurs épreuves, ajoutent les signataires de la lettre. Ils demandent enfin au SG de l’Onu de consacrer davantage d’intérêt à la question des camps de Tindouf en vue de leur démantèlement pour mettre fin à leur calvaire qui dure depuis maintenant 40 ans.

 

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

‫شاهد أيضًا‬

من يقود البوليساريو ؟؟

منذ مدة تعيش جبهة البوليساريو ، على وقع تخبط غير مسبوق، انعكس على واقع الحياة اليومية بالم…