‫الرئيسية‬ Actualités Le chanteur sahraoui Najm Allal menacé de mort à Tindouf
12 سبتمبر 2012

Le chanteur sahraoui Najm Allal menacé de mort à Tindouf

Le chanteur sahraoui Najm Allal risque à tout moment d’être liquidé physiquement ou expulsé manu militari des camps de Tindouf. Sa rébellion contre la politique et les méthodes nazies de la direction du Polisario a mis sa vie en danger, selon des témoignages sûrs provenant  de Mauritanie et du camp de Hassi Rabuni qui abrite le QG du  mouvement séparatiste près de Tindouf. 
Au lendemain du départ des camps de Tindouf de la présidente de la Fondation Robert Kennedy et de sa délégation, le chef du front du Polisario, Mohamed Abdelaziz, contrarié par le comportement et les déclarations de l’artiste sahraoui, il a aussitôt ordonné son arrestation. Durant les deux jours de sa détention, l’artiste Sahraoui Najem Allal a été passé a tabac et menacé par ses tortionnaires de liquidation physique s’il ne quittait pas dans les plus brefs délais, les camps de Tindouf.
Ayant été informé sur les menaces qui pèsent sur Najm Allal, l’ancien chef de la police du Polisario, Mustafa Salma qui a lui-même subi un traitement identique avant d’être banni en Mauritanie, a aussitôt adressé une lettre à la présidente de la Fondation Robert Kennedy, l’informant du mauvais traitement subi par son compatriote.

De son côté, le Forum de soutien aux autonomistes de Tindouf (Forsatin) a condamné dans un communiqué publié mardi, les intentions de la direction du Polisario d’expulser l’opposant Najm Allal juste pour avoir organisé un sit-in de protestation contre le refus de Kerry kennedy de le recevoir lors de sa dernière visite dans les camps.
Najm, l’une des voix opposantes à la direction du Polisario, a été  à maintes reprises, torturé et malmené par des tortionnaires et les milices du Polisario et à présent sa vie est mise en danger, assure le Forum. Son seul tort, ajoute la même source, est celui d’avoir “dénoncé l’alignement notoire” de la Fondation Robert Kennedy sur les thèses du Polisario et son refus d’écouter la voix des “réprimés et des opposants” sahraouis des camps de Tindouf.
Forsatin, un mouvement qui regroupe de nombreux sahraouis favorables à l’initiative d’autonomie proposée par le Maroc dans les provinces du Sud, estime que la direction du Polisario cherchait par tous les moyens de faire taire le chanteur dissident et l’empêcher d’exprimer librement ses convictions.
Le forum se joint ainsi à Mustapha Salma pour demander à la communauté internationale d’intervenir d’urgence, afin de mettre fin aux souffrances de Najm Allal et à celles de tous les sahraouis séquestrés dans les camps de Tindouf.

 

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

‫شاهد أيضًا‬

استغاثة امرأة بمخيمات تندوف

استغاثة امرأة صحراوية وجهت امراة صحراوية من داخل المخيمات نداء استغاثة للحماية من السبة وا…