‫الرئيسية‬ Actualités Mustapha Salma pointe la responsabilité du HCR dans la poursuite de son épreuve
26 سبتمبر 2011

Mustapha Salma pointe la responsabilité du HCR dans la poursuite de son épreuve

Le dissident du Polisario Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud a protesté contre la mise à sac de son lieu de sit-in, où il manifeste pacifiquement depuis plus de trois mois sans interruption devant le bureau du HCR dans la capitale mauritanienne.
De retour d’une visite chez le dentiste à Nouakchott, Mustapha Salma a trouvé son petit campement saccagé, y compris les photos de ses enfants qui vivent séparés de lui depuis qu’il a été refoulé de Tindouf par le Polisario. Mustapha Salma a dénoncé un acte prémédité du HCR qui assume, par ailleurs, une part de responsabilité dans son refoulement des camps de Tindouf, de concert avec le Polisario. D’autre part, l’ancien cadre du Polisario a dénoncé, dans une lettre adressée au Haut commissaire aux droits de l’Homme, les agressions perpétrées par des éléments du Polisario contre les jeunes sahraouis qui observent un sit-in devant le bureau du HCR dans les camps de Tindouf. Ces jeunes qui soutenaient l’artiste dissident Najm Allal, ont été lâchement agressés par des éléments à la solde de la direction du Polisario.

Le 16 septembre, la tente qui leur servait de lieu de sit-in a été brûlée au vu et au su des fonctionnaires du HCR dans le camp de Rabouni. Un comportement que Mustapha Salma juge contraire à la mission du Haut commissariat dans la préservation de la sécurité des sahraouis dans les camps de Tindouf. Les agressions des éléments du Polisario n’ont cependant pas dissuadé le poète et chanteur Najm Allal et ses jeunes partisans qui le soutiennent dans son épreuve. Ils ont ainsi décidé de dresser une autre tente devant les locaux du HCR pour poursuivre leur manifestation pacifique. Les agressions du Polisario contre Najm Allal avaient commencé lorsque l’artiste, très populaire dans les camps de Tindouf, a sorti son album intitulé « les jeunes du changement ».
Les chansons ont redoublé le ressentiment des jeunes sahraouis contre la direction du Polisario, accusée de brader la cause sahraouie en s’entêtant à s’aligner sur l’agenda des généraux algériens dans la région. Ils exigent notamment le respect du droit des sahraouis de Tindouf à la libre expression et à la liberté de mouvement.

 

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

‫شاهد أيضًا‬

من يقود البوليساريو ؟؟

منذ مدة تعيش جبهة البوليساريو ، على وقع تخبط غير مسبوق، انعكس على واقع الحياة اليومية بالم…