‫الرئيسية‬ Actualités Tindouf : Le mouvement de soutien aux séquestrés se renforce par la création d’un « Mouvement féminin »
9 فبراير 2011

Tindouf : Le mouvement de soutien aux séquestrés se renforce par la création d’un « Mouvement féminin »

Le mouvement de soutien aux séquestrés de Tindouf ne cesse de se renforcer. Il vient d’être soutenu par la création d’un « Mouvement féminin de soutien aux séquestrés des camps de Tindouf », qui a vu le jour à Dakar lors du Forum Social Mondial (FSM).
Le Mouvement féminin se fixe pour objectifs essentiels de sensibiliser l’opinion internationale à la situation difficile des sahraouis de Tindouf, qui sont retenus de force par le Polisario avec le soutien complice de l’Algérie. Pour le Mouvement, il s’agit de défendre des hommes, des femmes et des enfants parqués dans des conditions pénibles dans le désert, sous le qualificatif trompeur de réfugiés, juste pour servir les desseins politiques de l’Algérie dans la région.

Un autre mouvement, le collectif associatif international Almohagir, également présent au FSM de Dakar, a appelé les ONG internationales et les défenseurs des droits humains à défendre la liberté d’expression et de circulation des sahraouis séquestrés dans les camps de Tindouf. Almohagir, qui est basé à Paris, exige une enquête internationale sur les violations des droits humains commises dans ces camps et dont les enfants sont les premières victimes. A cet égard, le collectif appelle au retour de tous les enfants sahraouis déportés à Cuba avec la complicité du Polisario et de l’Algérie, et où ils sont soumis à un endoctrinement systématique. Ces mouvements demandent non seulement de garantir la liberté de mouvement des sahraouis de Tindouf, mais aussi leur liberté d’expression. Une liberté qui leur est formellement interdite, et dont l’exemple le plus emblématique est le dissident du Polisario Mustapha Salma, qui a été refoulé par le Polisario et l’Algérie pour avoir osé soutenir la proposition marocaine d’autonomie.
Une proposition qui, malgré l’obstruction du Polisario parrainé par Alger, continue de recueillir le soutien au niveau international. Le dernier en date est celui apporté par le dirigeant espagnol de la Gauche Unifiée (IU) Miguel Moran. Pour lui, le plan d’autonomie est « l’unique solution » à la question du Sahara. D’autant que cette initiative a été favorablement accueillie par la Communauté internationale qui n’imagine pas la création d’un mini-Etat au Sahara qui tomberait aux mains du Polisario et de l’Algérie.

 

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

‫شاهد أيضًا‬

خطاب زعيم البوليساريو : جلسات تصوير مطولة تفشل في تقديم ابراهيم غالي بالصورة المطلوبة ، واللجوء لفبركة المشاهد لانقاذ الموقف

  استدعى حراس المعبد وحماته على عجل ” شيطانا” من خدامهم ، استدعوه عبر طقو…