‫الرئيسية‬ Actualités Mustapha Salma : Une ONG US dénonce les canulars du Polisario
12 نوفمبر 2010

Mustapha Salma : Une ONG US dénonce les canulars du Polisario

Les mensonges des séparatistes du Polisario partout mis à nu. Le Leadership Council for Human Rights, l’une des principales ONG des droits de l’Homme aux Etats Unis, a dénoncé, jeudi les canulars du Polisario à propos de la libération annoncée le 6 octobre dernier de Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud, ancien responsable de la police du Polisario, alors que celui-ci n’a plus donné de signes de vie depuis son enlèvement le 21 septembre dernier. La présidente de l’ONG américaine, Kathryn Porter Cameron a rappelé dans un communiqué diffusé jeudi, que le représentant du Polisario à Washington “avait même assuré au Département d’Etat (américain) que Mustapha Salma avait été libéré et qu’il se trouvait auprès de sa mère à M’hériz”. Le Leadership Council, a-t-elle précisé, a pu, “à maintes reprises, confirmer auprès de cette dernière, le non-fondé total des assertions” des responsables du Polisario.

Elle s’est également indignée contre le traitement illégal, dont a fait l’objet, à l’aéroport d’Alger, le père de Mustapha Salma, Ismaili Moulay Salma Ould Sidi Mouloud, qui s’est vu confisquer son passeport et bloqué ainsi que son fils Mohamed Cheikh, par les autorités algériennes pendant 14 heures, avant d’être expulsés sans ménagement vers Madrid. Après avoir pris part à une conférence organisée le 5 novembre dernier à Madrid à l’initiative du Leadership Council for Human Rights et Free My Family Now, une ONG US qui milite au nom des femmes sahraouies dont les proches sont séquestrés dans les camps de Tindouf, Ismaili a décidé de partir en Algérie pour rendre visite à sa belle-fille et ses petits fils dans les camps de Tindouf. Le Leadership Council for Human Rights a appelé la communauté internationale “à condamner l’Algérie pour avoir détenu illégalement et expulsé sans ménagement, le père de Mustapha Salma (…) et à insister pour que son fils soit libéré”. Pour conclure, la présidente de l’ONG américaine, Kathryn Porter Cameron a préconisé qu’Amnesty International, Human Rights Watch, la Croix rouge internationale et le Croissant rouge puissent entrer en contact avec Mustapha Salma, afin de garantir sa sécurité et son intégrité physique.

 

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

‫شاهد أيضًا‬

ملف بطوش القانوني والصحي

علمنا من مصادر خاصة داخل ممثلية جبهة البوليساريو بإسبانيا، بأن المسؤولين عن هذه الممثلية، …