‫الرئيسية‬ Actualités Tindouf : l’assassinat de deux sahraouis enflamme les camps
22 يناير 2014

Tindouf : l’assassinat de deux sahraouis enflamme les camps

La mort de deux sahraouis sous les tirs de militaires algériens continue de susciter la colère dans les camps de Tindouf, où de nombreux jeunes sahraouis protestent contre le silence de la direction du Polisario sur cet assassinat.
Plusieurs dizaines de sahraouis avaient dressé un camp en face du siège du Polisario dans les camps de Tindouf après avoir pris connaissance de la mort des deux sahraouis. Les deux victimes avaient été tuées au moment où elles tentaient de traverser la frontalière entre l’Algérie et la Mauritanie, au point dit Oudiane Titarit. Lourdement armés, les militaires algériens ont tiré sans sommation sur deux camions et deux véhicules tout terrain transportant des civils sahraouis qui essayaient de traverser la frontière. Le nombre de sahraouis qui se trouvaient à bord des véhicules n’a pas été précisé, mais beaucoup d’entre eux sont portés disparus.

Ces nouvelles exactions viennent envenimer davantage le climat de répression qui prévaut dans les camps contrôlés par le DRS, les redoutables services de renseignements militaires algériens, avec la complicité du Polisario. Une situation d’autant plus pénible pour des milliers de sahraouis qu’ils sont pratiquement coupés du monde extérieur. Les jeunes sahraouis vivent particulièrement mal ce cloisonnement dans lequel ils n’ont droit à aucune forme de libre expression, ni de liberté de déplacement à l’extérieur des camps, sans l’autorisation préalable du Polisario.

 

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

‫شاهد أيضًا‬

خطاب زعيم البوليساريو : جلسات تصوير مطولة تفشل في تقديم ابراهيم غالي بالصورة المطلوبة ، واللجوء لفبركة المشاهد لانقاذ الموقف

  استدعى حراس المعبد وحماته على عجل ” شيطانا” من خدامهم ، استدعوه عبر طقو…