‫الرئيسية‬ Actualités Nouakchott : Mustapha Salma en sit-in devant les locaux du HCR
2 يونيو 2011

Nouakchott : Mustapha Salma en sit-in devant les locaux du HCR

Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud observe depuis mercredi 1er juin un sit-in ouvert devant le bureau du HCR à Nouakchott, pour revendiquer son droit de retrouver ses enfants et sa famille dont il est séparé depuis qu’il a été forcé à l’exil par le Polisario il y a six mois. Le calvaire de Mustapha Salma, cadre du Polisario, commence en avril 2010 lorsqu’il décide de retourner dans sa ville natale, Smara, pour revoir son père auquel il a été arraché 30 ans auparavant, alors qu’il était encore enfant, par des hordes du Polisario. Après les retrouvailles, Mustapha Salma prend son temps pour apprécier la compagnie de son père, de sa famille et de sa tribu. Il prend surtout la mesure des changements intervenus. En trois décennies, Laayoune, Smara, Boujdour, Dakhla, jadis des bourgades quasi désertes, sont devenues de véritables centres urbains. Une métamorphose qui a été accompagnée par la rapide sédentarisation de la population.

Mustapha Salma prend alors conscience de la perversité de la propagande du Polisario, qui noircit délibérément la situation prévalant au Sahara pour maintenir son emprise sur la population des camps de Tindouf, retenue sur le territoire algérien. Mustapha Salma parvient alors à la conclusion que la solution définitive au conflit du Sahara réside bien dans le plan d’autonomie proposé par le Maroc, et décide de retourner à Tindouf pour expliquer et défendre ce plan. Sur son chemin vers les camps de Tindouf, Mustapha Salma est arrêté par des éléments du Polisario et emprisonné dans les dures conditions du désert pendant plus de deux mois. Sous la pression des ONG de défense des droits humains et des médias internationaux, le Polisario se voit finalement obligé de le relâcher en décembre 2010. Le front séparatiste refuse toutefois à son ancien cadre le droit de rejoindre ses enfants restés dans les camps de Tindouf, et le confie au HCR. Devant l’insistance de Mustapha Salma de rentrer à Tindouf, le HCR trouve un compromis en lui promettant un séjour provisoire sur le territoire mauritanien en attendant une solution durable. Aujourd’hui, après six mois d’un exil psychiquement épuisant, Mustapha Salma a entamé un sit-in devant les locaux du HCR à Nouakchott pour exiger que soit mis fin à cette situation insensée. Il s’adresse ainsi aux responsables de cet organisme onusien afin qu’ils « accélèrent la régularisation de (sa) situation » et lui permettent enfin de retrouver sa famille.

 

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

‫شاهد أيضًا‬

من يقود البوليساريو ؟؟

منذ مدة تعيش جبهة البوليساريو ، على وقع تخبط غير مسبوق، انعكس على واقع الحياة اليومية بالم…