‫الرئيسية‬ Actualités Les jeunes révoltés sahraouis de Tindouf choisissent l’escalade pour le changement
9 يناير 2012

Les jeunes révoltés sahraouis de Tindouf choisissent l’escalade pour le changement

La tension sociale dans les camps de réfugiés sahraouis de Tindouf, est montée d’un cran depuis la reconduction de Mohamed Abdelaziz pour la onzième fois consécutive à la tête du front Polisario et de la Rasd. La semaine dernière, la contestation des jeunes sahraouis a pris une toute autre tournure. Ces derniers, comme le révèle un communiqué du Forum de soutien aux autonomistes du Sahara (Forsatin), n’ont pas hésité à installer un panneau grand format, devant les bâtiments abritant le quartier général du Polisario et sur lequel on pouvait lire : «Dégage, pour la cause !». Le message s’adresse directement, bien entendu, à l’inamovible Mohamed Abdelaziz, le véritable meneur de troupes du mouvement séparatiste qui n’obéit qu’aux ordres et consignes de ses mentors algériens.

Les mêmes graffitis ont été inscrits sur la principale rue conduisant aux bureaux du Polisario à Rabouni ce qui a obligé Abdelaziz de changer d’itinéraire et de donner ses ordres à ses agents de sécurité pour effacer ces écriteaux. Les initiateurs de cette nouvelle forme de protestation, reprochent à leur chef d’avoir tout programmé d’avance pour sa reconduction dans ses fonctions à l’occasion du 13e congrès du Polisario tenu à la mi-décembre à Tifariti. Depuis le début du printemps arabe, les jeunes sahraouis des camps de Tindouf fortement inspirés par les révoltes populaires ayant entraîné la chute des régimes dictatoriaux dans plusieurs pays arabes, ont déjà organisé toute une de sit-in et de manifestations pour réclamer plus de démocratie, de libertés et de droits. Les jeunes mécontents reviennent aujourd’hui à la charge en optant pour une nouvelle forme de contestation. Malgré une présence renforcée du dispositif sécuritaire et répressif des milices armées du Polisario, les manifestants ont réussi à se rassembler à 100 mètres du QG du Polisario et ont écrit sur les sentiers bitumés aux bureaux de Mohamed Abdelaziz et ses coéquipiers, l’expression en arabe « Irhal » qui signifie « Dégage ».

A travers ces messages, les jeunes sahraouis veulent exprimer leur volonté de changer ces dirigeants qui ont battu tous les records de longévité au pouvoir, sans avoir pu changer quoi que ce soit dans les conditions de vie précaires des populations sahraouies à Tindouf ou de leur statut de réfugiés qui dure depuis plus de trois décennies. C’est pour cette raison que les jeunes sahraouis membres de Forsatin, réclament carrément le départ de Mohamed Abdelaziz et de ses proches collaborateurs qui entravent tous les pourparlers autour de l’avenir du Sahara occidental et font tout pour faire perdurer le statuquo qui arrange bien leurs intérêts personnels.

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

‫شاهد أيضًا‬

جسد باسبانيا ، وأصبع بالمخيمات كيف راسل ابراهيم غالي الصحراويين ، وهنأ الرئيس الجزائري والموريتاني بالعيد.

خرجت رسائل تهنئة دون سابق إنذار ، محررة من منطقة بئر لحلو التي لم يعد لها وجود بمجرد إعلان…