‫الرئيسية‬ Actualités Sahara Occidental : Un militant sahraoui tabassé pour la seconde fois par les services secrets algériens
29 ديسمبر 2010

Sahara Occidental : Un militant sahraoui tabassé pour la seconde fois par les services secrets algériens

Il s’est rendu en Algérie pour rencontrer ses collègues algériens, mais il s’est retrouvé dans les locaux des services secrets algériens où il a été bien tabassé. C’est la petite histoire du militant sahraoui et acteur associatif, Badreddine Mohamed El Bachir. Invité par des militants de partis politiques et d’ONG algériennes de défense des droits de l’homme, le militant sahraoui s’est rendu à Alger pour apporter plus d’éclairage à ses hôtes et à l’opinion publique algérienne, sur le dossier du Sahara Occidental, le point de vue des Sahraouis et sur le projet marocain d’autonomie. Tout se passait comme prévu jusqu’au troisième jour de sa visite, lorsqu’il a été surpris par des hommes en civil qui l’ont embarqué vers un lieu inconnu. Une fois sur place, le militant sahraoui qui a enfin deviné qu’il était entre les mains des agents des services de renseignement algériens, a été l’objet d’un interrogatoire qui a duré près de six heures, et au cours duquel il a été malmené, torturé psychologiquement, physiquement et moralement.

Les hommes des services secrets algériens cherchaient à connaitre l’objet de sa visite, ses contacts en Algérie, les détails de ses conversations, etc. Et ce n’est pas la première fois que Mohamed El Bachir, membre de “l’association marocaine pour l’intégrité territoriale” basée à Tan-Tan, a affaire avec ces services. Ils l’ont déjà fiché, puisqu’au mois d’octobre dernier, il a été déjà cuisiné une première fois et soumis à un interrogatoire en bonne et du forme dans les locaux des mêmes services de renseignement algériens. Réagissant à ces dépassements irresponsables de la part des services de renseignement algériens, et aux traitements inhumains qu’ils réservent aux militants et journalistes marocains qui se rendent en mission en Algérie, le Forum de Soutien aux Autonomistes de Tindouf (Forsatin) exprime dans un communiqué, sa pleine solidarité avec Badreddine Mohamed El Bachir. Le forum dénonce vigoureusement le rapt du militant sahraoui et la torture humiliante qu’il a subie en Algérie. La direction de Forsatin demande aussi au gouvernement marocain de mandater son ambassadeur à Alger, pour demander des explications au gouvernement algérien au sujet du traitement humiliant réservé à un ressortissant marocain qui est entré légalement en territoire algérien et son séjour n’a été entaché d’aucune irrégularité pour laquelle il devait rendre des comptes aux forces de sécurité du pays hôte. Les règles du bon voisinage, les agents du renseignement algérien ne les ont pas apprises à l’école.

 

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

‫شاهد أيضًا‬

خطاب زعيم البوليساريو : جلسات تصوير مطولة تفشل في تقديم ابراهيم غالي بالصورة المطلوبة ، واللجوء لفبركة المشاهد لانقاذ الموقف

  استدعى حراس المعبد وحماته على عجل ” شيطانا” من خدامهم ، استدعوه عبر طقو…