‫الرئيسية‬ Actualités La pression reprend sur le Polisario qui reconnaît détenir encore Mustapha Salma
19 أكتوبر 2010

La pression reprend sur le Polisario qui reconnaît détenir encore Mustapha Salma

Le Polisario a finalement reconnu qu’il n’a pas libéré son ancien chef de la Police, Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud comme il l’avait annoncé auparavant, passant outre les appels unanimes pour sa libération sans délais et la garantie de sa sécurité et son droit à la liberté d’expression et de circulation. Il s’est avéré en fin de compte qu’il s’agit d’une simple manœuvre de diversion du Polisario pour détourner l’attention des médias et des ONG internationales. Les défenseurs des droits humains au Maroc et à l’étranger, dont Human Rights Watch et Amnesty International, avaient vigoureusement dénoncé l’arrestation de Mustapha Salma, intervenue le 21 septembre pour le simple motif qu’il a exprimé publiquement son soutien au plan marocain d’autonomie au Sahara. Aujourd’hui, après cet aveu infâme du Polisario, les mêmes organisations reprennent leur pressing sur le front séparatiste et sur l’Algérie qui le soutient et l’héberge sur son territoire. Ainsi, le Comité d’action pour la libération de Mustapha Salma a appelé la communauté internationale et les ONG de défense des droits humains à exiger de se rendre dans le sud de l’Algérie pour rechercher le dissident du Polisario et intervenir pour sa libération et la garantie de ses droits à la liberté d’expression et de circulation. Le Comité a aussi exprimé ses préoccupations pour la santé de Mustapha Salma, qui demeure détenu au secret sans aucun contact avec sa famille.

Sa femme et ses enfants, en particulier, subissent une pression psychologique insoutenable dans les campements de Tindouf, dénonce le Comité. L’appel du Comité d’action intervient après le colloque national organisé le 13 octobre à Dakhla, sur le thème de la contestation de la thèse séparatiste à l’intérieur même des camps de Tindouf, en Algérie. Les nombreux Chioukhs des tribus sahraouies, les élus, les ralliés des camps de Tindouf et les acteurs de la société civile des différentes régions du Maroc qui ont participé à la rencontre, ont fermement dénoncé l’alignement du Polisario sur les calculs politiques de l’Algérie dans la région, au mépris de l’intérêt des sahraouis.

 

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

‫شاهد أيضًا‬

جسد باسبانيا ، وأصبع بالمخيمات كيف راسل ابراهيم غالي الصحراويين ، وهنأ الرئيس الجزائري والموريتاني بالعيد.

خرجت رسائل تهنئة دون سابق إنذار ، محررة من منطقة بئر لحلو التي لم يعد لها وجود بمجرد إعلان…