‫الرئيسية‬ Actualités Le colloque sur la révolte de 1988 tient ses promesses
27 ديسمبر 2012

Le colloque sur la révolte de 1988 tient ses promesses

Le colloque organisé par le Forum de Soutien aux Autonomistes de Tindouf sur l’anniversaire de la révolte de 1988 à Tindouf, a tenu ses promesses. Il a offert l’occasion à plusieurs témoins de rapporter les faits douloureux sur ces émeutes qui ont été réprimées dans le sang par le Polisario. Organisé à Rabat à l’occasion de la journée internationale des droits de l’homme, le colloque a été a été marqué par la présence de plusieurs témoins de cette glorieuse révolte. Parmi eux, Bellali Drissi, l’ancien cadre du Polisario et l’une des chevilles ouvrières des émeutes de 1988 dans les camps de Tindouf, fief du Polisario en Algérie. Il a brossé un tableau des principales causes qui ont poussé les sahraouis à se révolter à la fois contre le front et contre le DRS algérien, qui a la haute main sur les camps.

Biat Ziguem a, de son côté, a évoqué l’aspect lié aux droits humains ainsi que les victimes de la répression et l’isolement imposé aux camps après ces émeutes. Pour sa part, Mohamed cheikh Sidi Mouloud a décrit les souffrances endurées par sa propre famille, principalement sa mère qui avait apporté son soutien aux mutins. Il a également évoqué les ennuis de son frère, Mustapha Salma, durant la révolte, puis les épreuves qu’il continue d’endurer à cause de son soutien public au plan d’autonomie au Sahara présenté par le Maroc. Pour sa part, le président de Forsatin, Abdelaziz Lefqih a insisté sur l’importance de jeter la lumière sur les émeutes de 1988 comme étape essentielle dans la question du Sahara.

Cette révolte a dévoilé au grand jour le visage sanguinaire du Polisario qui n’a pas hésité à réprimer les jeunes et les femmes pour montrer son inféodation au DRS algérien. D’autres témoins, comme Taquiellah Mae El Ainine, qui ont participé à la révolte, sont également intervenus en détaillant le déroulement des manifestations dans lesquelles l’ancien dirigeant du Polisario, aujourd’hui un dissident notoire, a joué un rôle de premier ordre. Le colloque s’est terminé sur la promesse d’organiser d’autres rencontres pour mieux faire connaître aux jeunes générations la glorieuse révolte des camps de Tindouf de 1988.

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

‫شاهد أيضًا‬

جسد باسبانيا ، وأصبع بالمخيمات كيف راسل ابراهيم غالي الصحراويين ، وهنأ الرئيس الجزائري والموريتاني بالعيد.

خرجت رسائل تهنئة دون سابق إنذار ، محررة من منطقة بئر لحلو التي لم يعد لها وجود بمجرد إعلان…