‫الرئيسية‬ Actualités Des arrestations dans la foulée de protestations contre Abdelaziz à Rabouni
3 أكتوبر 2012

Des arrestations dans la foulée de protestations contre Abdelaziz à Rabouni

Tous les moyens sont permis pour faire taire les voix qui désobéissent à l’ordre établi dans les camps de Tindouf, un lieu de non-droit géré de main de fer, par le chef du Polisario, Mohamed Abdelaziz et ses lieutenants.
Deux militants membres, du Forum de soutien aux autonomistes de Tindouf (Forsatin), ont été arrêtés fin septembre dans la foulée d’une marche de protestation qui réclamait le départ du chef  du front Polisario et des hommes de son entourage. 
Abdallahi Sallami et Mohamed Abidou Ould Lahmid ont été enlevés à proximité de l’hôpital de Rabouni, avant d’être conduits par les milices armées vers un lieu de détention secret, apprend-on de sources proches des deux militants sahraouis.
Ces derniers jours, plusieurs marches de protestation ont été organisées par de jeunes militants dans les camps de Rabouni et d’El Ayoun, où les manifestants s’élevaient contre la politique de Mohamed Abdelaziz et de ses acolytes. Mais à chaque manifestation, les militants partisans de l’autonomie sont pourchassés et dispersés manu militari, par les éléments armés des services sécuritaires du Polisario.
Les militants de Forsatin faisaient aussi le porte-à-porte dans les différents camps pour distribuer des tracts avant d’être chassés par des éléments des milices armées. Ils veulent ainsi sensibiliser les populations et les chefs de tribus sahraouies aux problèmes des disparitions forcées, des violations et tortures en tout genre pratiquées sur les populations civiles dans les camps et dans les geôles secrètes du Polisario.

Dans des pancartes rédigées en arabe, en espagnol et en français, les militants fustigeaient le parti pris de la Fondation Robert Kennedy pour la justice et les droits de l’Homme. Ils en veulent à sa présidente, Kerry Kennedy, qui a sciemment omis de mentionner dans son rapport, les violations en série des droits de l’Homme commises par les tortionnaires du Polisario sous les ordres des généraux algériens.
Les protestataires dénoncent également le refus des autorités algériennes d’autoriser le recensement des habitants des camps par les agences spécialisées de l’ONU.
Les militants sahraouis de Forsatin ont déploré au passage, le cas des enfants sahraouis injustement exploités dans des champs et des fermes à Cuba et dans d’autres pays d’Amérique latine et celui des jeunes étudiants envoyés de force dans ces pays pour leur endoctrinement.

 

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

‫شاهد أيضًا‬

استغاثة امرأة بمخيمات تندوف

استغاثة امرأة صحراوية وجهت امراة صحراوية من داخل المخيمات نداء استغاثة للحماية من السبة وا…