Abdellah Lahbib a-t-il fait l’objet d’une tentative d’assassinat ?

lehbibLe climat est de plus en plus malsain dans le QG du Polisario à Tindouf, où les rivalités entre les clans du front séparatiste ont franchi un nouveau palier, illustrées par l’attaque contre Abdellah Lahbib, le soi-disant ministre de la défense, qui a été légèrement blessé par balle, mardi 14 mars.

Cet incident s’est produit dans la localité de Mijek, située dans la zone tampon où Abdellah Lahbib présidait des exercices militaires destinés à des femmes et des garçons mineurs pour les initier aux maniements des armes. Un bon prétexte pour écarter la piste d’une tentative d’assassinat et camoufler l’affaire en faisant croire à une balle perdue tirée par un débutant.

La possibilité d’un règlement de comptes n’est pas à écarter, surtout au regard de l’animosité notoire entre Abdullahi Lehbib et son prédécesseur à la tête de la soi-disant armée sahraouie, Mohamed Lamine Bouhali.

Ce dernier n’a jamais accepté son éviction du poste de «ministre à la défense» il y a plus d’une année, en février 2016. Une hostilité qu’il voue également au chef du Polisario Brahim Ghali.

Mais si Mohamed Lamine Bouhali continue de faire du grabuge dans les rangs du Polisario, c’est parce qu’il bénéficie toujours du soutien de certains puissants généraux algériens, lesquels tirent profit des dissensions au sein du front séparatiste pour mieux le contrôler.

This article has 2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *