L’Algérie veut déplacer des sahraouis des camps vers la zone tampon comme boucliers humains dans une guerre d’usure contre le Maroc

polisarioL’Algérie a finalement pu obtenir le consentement du président mauritanien pour réaliser son plan consistant à déplacer une partie des sahraouis des camps de Tindouf, en Algérie vers Guergarat et Lagouira, à travers le territoire de la Mauritanie. Les généraux algériens planifient de réinstaller une partie des sahraouis dans cette zone démilitarisée afin de créer une tension permanente aux frontières Sud du Maroc.

Le stratagème de l’Algérie est de mettre le Maroc directement en face des éléments du Polisario dans une guerre d’usure où l’armée algérienne n’aura pas à intervenir directement, déléguant cette besogne au front séparatiste. Mais l’élément essentiel dans cet échafaudage machiavélique réside dans l’intention des généraux algériens de déplacer uniquement les sahraouis marocains, originaires des provinces du Sud du royaume, jusqu’à Lagouira.

Alger pourra ainsi se débarrasser d’une population sahraouie indocile et frondeuse, tout en gardant les sahraouis d’origine algérienne dans les camps de Tindouf pour défendre plus aisément la thèse de l’autodétermination au niveau international.

De l’autre côté, le Maroc observe stoïquement ces manœuvres, en évitant soigneusement de se laisser entraîner par les provocations de l’Algérie et du Polisario. Loin de réagir dans un moment de colère légitime, le Maroc et les Forces Armées Royales tentent de garder autant que possible leur sang-froid et de ne pas céder aux sirènes de la guerre.

Cette patience a pourtant une justification. Le Maroc est parfaitement conscient que la sournoise machination des généraux algériens consiste justement à pousser les sahraouis d’origine marocaine en première ligne des milices du Polisario en face de l’armée marocaine.

Le royaume évite cependant de tomber dans ce piège et veille à la sécurité de ses ressortissants sahraouis, bien qu’il continue de surveiller minutieusement cette situation à ses frontières Sud, rendue compliquée par les manœuvres de l’Algérie.

This article has 2 Comments

  1. C’est du bla bla des traitres qui ont vendu leurs ămes le maroc est forts de ses hommes 40 millions des marocains sont la.

  2. L’algerie méme pas capable de se défendre elle méme contre quelques térroristes donc un pays tres faible un pays du bla bla et rien dans le ventre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *