Polisario: grande désillusion après la mise au point de l’Egypte

eggypte-marocLa récente mise au point de l’Egypte sur la marocanité du Sahara a fortement désappointé Mohamed Abdelaziz qui caressait, avec ses parrains algériens, le rêve d’un rapprochement du Caire avec le Polisario et sa fumeuse république sahraouie.

Selon des sources bien informées dans les camps de Tindouf, la déception pour le Polisario et Alger est d’autant plus grande que la clarification égyptienne a été solennellement affichée. Le ministre égyptien des affaires étrangères, Sameh Choukri, a en effet choisi de se rendre au Maroc le vendredi 16 janvier pour mettre les choses au clair.

Le communiqué conjoint maroco-égyptien publié à l’issue de cette visite est d’ailleurs catégorique sur la question. Il réitère tout simplement « l’attachement de l’Egypte à l’unité territoriale du Royaume du Maroc et à la solution onusienne à la question du Sahara, ainsi que son soutien aux résolutions du Conseil de sécurité concernant le projet marocain d’autonomie et l’accueil favorable qu’a recueilli l’effort marocain, sérieux et crédible, pour aller de l’avant vers un règlement ».

Des termes précis qui prouvent que la manœuvre des services secrets algériens n’a pas eu les résultats escomptés. En faisant venir des journalistes égyptiens dans les camps de Tindouf en décembre dernier, puis en les payant grassement pour rédiger des articles glorifiant le Polisario, l’Algérie n’a fait qu’exaspérer le Maroc.

Les autorités marocaines ont en effet réagi au quart de tour au vu du consensus existant sur la question du Sahara au niveau arabe. Car, à part l’Algérie et la Libye du temps de Kadhafi, les autres pays arabes considèrent que la question du Sahara relève d’un contentieux entre le Maroc et l’Algérie par Polisario interposé. Un différend qu’il s’agit de circonscrire à ce niveau donc.

C’est ce qui explique que la question du Sahara n’ait jamais figuré à l’ordre du jour d’aucune réunion de la Ligue arabe ou des pays arabes. C’est ce qui explique aussi que la manigance montée par le DRS algérien ait tourné court aussi rapidement.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *