Un véhicule du Polisario en fuite vers le Maroc saute sur une mine : deux morts

Le Forum de Soutien aux Autonomistes de Tindouf a appris de sources sûres que deux sahraouis appartenant aux milices du Polisario ont été tués et cinq autres blessés, vendredi dernier, dans l’explosion de leur véhicule sur une mine alors qu’ils essayaient de passer le mur de sécurité en direction du Maroc.

Il s’agissait d’une patrouille du Polisario composée de deux véhicules avec à bord 15 personnes, qui ont été pris en chasse par une colonne du Polisario. A la tombée de la nuit, les membres de la patrouille avaient décidé de quitter discrètement la région militaire à laquelle ils appartenaient pour s’enfuir vers le Maroc. De graves désaccords entre les membres de la patrouille et leurs chefs hiérarchiques seraient à l’origine de cette fuite collective, selon les mêmes sources.

Les membres de la patrouille en fuite étaient soupçonnés de chercher à constituer des cellules et à fomenter des troubles dans les rangs du Polisario. Des accusations qui sont devenues l’arme dissuasive utilisée par les chefs du Polisario contre les récalcitrants et toutes les voix dissonantes dans les camps de Tindouf. Dans la course poursuite qui s’est engagée en pleine nuit entre la patrouille et la colonne du Polisario, l’un des deux véhicules en fuite a sauté sur une mine, tuant sur le coup deux de ses passagers, alors que cinq autres ont été plus ou moins gravement atteints.
Le second véhicule à été obligé de stopper net sa course pour éviter le champ de mines. Ses membres ont été aussitôt arrêtés par la colonne du Polisario lourdement armée.
Les agents du DRS algérien ont alors donné des instructions fermes pour que l’incident soit travesti, en faisant circuler la version selon laquelle le véhicule a sauté au moment où il était en simple mission de contrôle des activités de contrebande près de la frontière marocaine.

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *