Tindouf : des militaires algériens provoquent un nouvel accident mortel

L’accident mortel au cours duquel des militaires algériens ont provoqué la mort de deux sahraouis continue de susciter colère et réprobation dans les camps de Tindouf, en Algérie, et particulièrement parmi les familles et les proches des deux victimes.

Les deux sahraouis tués dans l’accident sont Salek Mohamed Mouloud et Mohamed Ali Ammar. Leur compagnon Ahmed Mahmoud Ould Ammar s’en est sorti, quant à lui, avec de graves blessures. L’accident s’est produit lorsque les trois compagnons, regagnant l’un des camps à bord de leur voiture en pleine nuit, ont été pris en chasse par des véhicules de l’armée algérienne. Les sahraouis ont cru bien faire en éteignant les feux du véhicule pour échapper aux tirs de leurs poursuivant. Mais dans sa course effrénée, la voiture a violemment heurté un énorme bloc de rochers dans le désert.

Les militaires algériens ont alors rapidement rebroussé chemin, sans daigner porter secours aux blessés, selon le témoignage du troisième passager demeuré en vie. Un comportement  irresponsable de la part des militaires algériens qui a été unanimement condamné par les sahraouis dans les camps de Tindouf. 

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *