Sahara : Forsatin dénonce le parti pris de Christopher Ross

Christopher Ross, le médiateur de l’Onu pour la question du Sahara est arrivé mercredi au Maroc, première étape d’une tournée dans la région qui devrait le mener également en Mauritanie et en Algérie qui soutient le front séparatiste du Polisario. Christopher Ross qui ne perd pas l’espoir de sortir de l’impasse le processus des négociations parrainé par l’ONU dans une région guettée par l’instabilité au Sahel, entame toutefois cette nouvelle tournée avec un sérieux handicap. Il s’est notamment départi de son rôle de médiateur censé être impartial, en assistant dernièrement à New York, sans la moindre gêne, à une activité de propagande pro-Polisario. Un comportement jugé bizarre par Forsatin qui considère que le diplomate doit respecter un seuil minimum d’impartialité pour préserver sa crédibilité de médiateur entre les parties en conflit. Le Forum de Soutien aux Autonomistes de Tindouf a ainsi vivement dénoncé ce flagrant parti pris de l’envoyé personnel du secrétaire général des nations Unies. Le Forum s’attendait à ce que Christopher Ross fasse honneur au principe d’impartialité afin de rapprocher les points de vue des protagonistes, et non pas de se ranger d’un côté contre l’autre.

Face à cette déficience diplomatique, Forsatin demande l’intervention du secrétaire général de l’Onu pour sauver le processus de négociations qui est menacé par les comportements inconséquents de son envoyé personnel. Forsatin demande également à Christopher Ross de s’excuser auprès des sahraouis dont il a trahi la confiance. Les sahraouis authentiques qui sont déterminés à mettre fin à un conflit entretenu artificiellement par le Polisario qui revendique la défense du Sahara, mais qui est en fait payé pour servir l’agenda de l’Algérie dans la région.

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *