Parlement européen : Martin Schulz bouleverse les calculs du Polisario

Les récentes déclarations sur le Sahara du président du Parlement européen, Martin Schulz ont jeté un grand coup de froid dans les rangs de la direction du Polisario, selon des sources bien informées à Tindouf. Les dirigeants du Polisario qui entretiennent l’illusion de pouvoir compter sur des appuis au sein du Parlement européen, ont été troublés par les propos de Schulz, pour qui la clé d’une solution au conflit régional autour du Sahara ne se trouve pas à Bruxelles. « Ce n’est pas l’Union européenne ni le Parlement européen qui vont résoudre ce problème », a insisté le président du législatif européen. D’ailleurs, l’Union européenne reste fidèle à sa position consistant à soutenir les efforts de l’ONU et de son envoyé personnel dans la recherche d’une solution juste et mutuellement acceptable à cette question, a assuré le social-démocrate allemand.

« L’UE souhaite voir aboutir une solution concertée et mutuellement acceptable et soutient pleinement l’envoyé personnel de l’ONU Christopher Ross », a assuré le président du Parlement européen.  Il a tout autant estimé que le statu quo sur la question du Sahara n’est plus soutenable, en évoquant l’avenir du Maghreb, un thème qui provoque une peur bleue chez les dirigeants du Polisario. « Il ne fait aucun doute que l’ensemble de la région du Maghreb gagnerait à voir cette question réglée dans le cadre d’un processus politique », a ajouté Martin Schulz à l’occasion de sa visite au Maroc pour les travaux de l’Assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerranée (UPM), qui a tenu sa 8ème session le 24 mars à Rabat.

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *