Après le Pérou, le Salvador, voici l’autre pays latino-américain qui se prépare à désavouer la «rasd»

Après le Pérou, le Salvador, l’Équateur est en train de «réévaluer ses relations diplomatiques avec la rasd», confirmant ainsi l’isolement de l’entité séparatiste dans le continent latino-américain, considéré jusqu’il y a peu comme une «forteresse séparatiste» imprenable. Décryptage.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *