Les camps de Tindouf : théâtre d’affrontement du polisario avec les sahraouis séquestrés.

La population sahraouie séquestrée dans les camps de Tindouf connait depuis des mois des répressions de la part des mercenaires du polisario.

En effet, et à la veille du vote de la résolution prorogeant le mandat de la Minurso par le conseil de sécurité, ces milices équipées d’arsenal de guerre, bloquent les accès qui mènent au camp Rabouni.

Des centaines de séquestrés ont été blessés lors d’affrontement avec les éléments séparatistes qui imposent des restrictions draconiennes de déplacement et de sortie dans les camps, selon des observateurs des ONG qui préfèrent garder l’anonymat pour des raisons sécuritaires.

Les sahraouis se sentent trahis par le secrétaire général du polisario Brahim Ghali et ses acolytes pour manipulation et extorsion des fonds.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *